Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Lancastel, Agence immobilière ST DENIS 97400

L'actualité de CENTURY 21 Lancastel

LES TAUX DES EMPRUNTS IMMOBILIERS RECULENT ENCORE EN JUIN !

Publiée le 14/06/2016

Les premiers barèmes de taux communiqués par les courtiers en emprunts immobiliers pour le mois de juin confirment une poursuite du mouvement de baisse pour le cinquième mois consécutif ! Les banques continuent donc à améliorer leurs offres commerciales et à se concurrencer en pleine période forte de l’année pour les achats de logements.

Guerre des taux

Le courtier EmpruntDirect note que la majeure partie des baisses enregistrées ce mois-ci sont d’une ampleur limitée de l’ordre de 0,05% mais qu’elles peuvent aller jusqu’à 0,2% sur certaines durées et profils d’emprunteurs. Les mouvements les plus significatifs sont enregistrés par le courtier sur deux maturités précises : le 20 et le 25 ans. «Les banques cherchent en effet à asseoir par ce biais leur offre commerciale à destination d’une large catégorie d’emprunteurs, ces maturités étant parmi les plus demandées par les accédants à la propriété», explique le dirigeant d’EmpruntDirect, Alban Lacondemine.

Des décotes fréquentes

Le courtier Meilleurtaux.com constate de son côté une présence forte des banques nationales dans la course aux clients. «L’une d’entre elles a abaissé ses taux de 0,30% sur les profils dits standards, s’alignant ainsi sur les barèmes déjà pratiqués par les autres établissements», analyse Maël Bernier, Directrice de la communication de Meilleurtaux. «Aucune banque aujourd’hui ne veut passer à côté de l’opportunité de capter des nouveaux clients grâce au crédit immobilier», poursuit Maël Bernier en ajoutant que les décotes sont assez simples à obtenir, y compris avec un dossier "moyen".

Moins de 2% sur 20 ans

En moyenne, les Français empruntent actuellement autour de 1,4% sur 10 ans, 1,65% sur 15 ans, 1,9% sur 20 ans et 2,15% sur 25 ans. Pour les meilleurs profils justifiant de revenus élevés et d’un apport conséquent, les courtiers mentionnent des négociations record jusqu’à 0,85% sur 10 ans, 1,05% sur 15 ans, 1,2% sur 20 ans et même 1,45% sur 25 ans.

Plus de 0,5% de baisse depuis le début de l’année

Depuis le début d’année, les taux ont perdu 0,5% à 0,6% en moyenne, voire davantage pour les meilleurs profils. Pour un emprunt de 200 000 € sur 20 ans, cette baisse a permis de gagner environ 13 000 € sur le coût du crédit et de faire passer la mensualité sous la barre des 1 000 € (hors assurance).

Le moment idéal

Pour ceux qui ont déjà un emprunt en cours, ces nouveaux records relancent bien sûr les opportunités de renégocier son taux ou de s’orienter vers un rachat de crédit. Certains réseaux bancaires sont d’ailleurs très offensifs en matière de rachat de crédit. D’après nos informations, le Crédit Agricole Centre France proposerait ainsi des taux record de 1,17% sur 18 ans pour un excellent dossier. Parmi les banques en ligne, Boursorama Banque est également à l’offensive avec des offres de rachat autour de 1% sur 10 ans et de 1,25% sur 16 ans. A l’approche du mois de juillet et des vacances d’été, la hausse de la demande pour  ces offres «canon» sont susceptibles d’augmenter les délais de traitement bancaires. Ceux qui n’ont pas encore renégocié leur emprunt ou dont le projet d’acquisition est déjà avancé ont donc tout intérêt à ne pas attendre…

Et à la Réunion ?

En fait, bien que suppérieur à la moyenne nationale avec 1,89%, la Réunion a su elle aussi passer le seuil psychologique des 2%. Et la courbe est en baisse...

Notre actualité