4,5 mois : le temps nĂ©cessaire Ă  l’achat de sa rĂ©sidence principale. – CENTURY 21 Lancastel – Agence immobiliĂšre Ă  ST DENIS
Bienvenue chez CENTURY 21 Lancastel, Agence immobiliĂšre ST DENIS 97400

4,5 mois : le temps nĂ©cessaire Ă  l’achat de sa rĂ©sidence principale.

Publiée le 25/07/2016
4,5 mois : le temps nĂ©cessaire Ă  l’achat de sa rĂ©sidence principale.

Depuis 2014, le CrĂ©dit foncier interroge chaque annĂ©e deux mille mĂ©nages pour dĂ©tailler le parcours d’acquisition de leur rĂ©sidence principale. Avec des rĂ©sultats qui dĂ©montrent une Ă©volution favorable en 2016.

 

70% des foyers ont trouvĂ© leur bonheur en moins d’un an.

Ainsi, s’il fallait 7 mois pour trouver le logement de ses rĂȘves et signer un compromis en 2014, ce dĂ©lai s’est rĂ©duit Ă  4 mois et demi cette annĂ©e avec la visite de 6 biens en moyenne.

Au final, aprĂšs un an de recherches, 7 foyers sur 10 ont menĂ© Ă  terme leur projet tandis que 2 poursuivaient encore leurs prospections. Il y a deux ans, ils n’étaient que 53% Ă  avoir conclu leur achat au bout de douze mois.

 

Des disparités régionales mais aussi générationnelles.

Une amĂ©lioration sensible qui prĂ©sente nĂ©anmoins des disparitĂ©s rĂ©gionales puisque l’Île-de-France arrive en tĂȘte avec 76% de succĂšs et le Sud-Ouest reste en queue de peloton avec 62% seulement. D’ailleurs, en rĂšgle gĂ©nĂ©rale, plus l’agglomĂ©ration se montre peuplĂ©e et plus les transactions s’effectuent rapidement.

Question pyramide des Ăąges, d’aprĂšs l’étude, ce sont essentiellement les mĂ©nages de moins de 30 ans qui mĂšnent le bal (80% de finalisation), et les quadragĂ©naires (63%) qui rencontrent le plus de difficultĂ©s Ă  boucler leur projet dans l’annĂ©e.

 

Des prix de vente négociés à la baisse.

6 acquéreurs sur 10 ont négocié le prix annoncé pour obtenir une remise moyenne de 7% avec une primauté pour les plus de 60 ans et les familles aisées. ParallÚlement, 2 personnes sur 10 ont excédé leur budget initial avec un dépassement moyen de 10%.

Tout aussi intĂ©ressant, 44% ayant menĂ© Ă  bien leur acquisition immobiliĂšre ont dĂ» faire des concessions Ă  leurs intentions originelles : sur la superficie ou sur l’éloignement gĂ©ographique pour un tiers chacun alors que ces critĂšres s’avĂšrent essentiels pour la plupart des acheteurs.

Notre actualité