LES PRIMO-ACCÉDANTS OBTIENNENT SOUVENT LES MEILLEURS TAUX IMMOBILIERS – CENTURY 21 Lancastel – Agence immobiliùre à ST DENIS
Bienvenue chez CENTURY 21 Lancastel, Agence immobiliĂšre ST DENIS 97400

LES PRIMO-ACCÉDANTS OBTIENNENT SOUVENT LES MEILLEURS TAUX IMMOBILIERS

Publiée le 01/10/2017

Le dernier baromĂštre du rĂ©seau de courtiers en crĂ©dits immobiliers Vousfinancer montre une situation toujours trĂšs positive pour les primo-accĂ©dants. Le rĂ©cent retour d’une baisse des taux concerne en effet trĂšs souvent cette catĂ©gorie d’emprunteurs privilĂ©giĂ©e par les banques.

PrÚs de la moitié des emprunteurs

 

Ces mĂ©nages qui accĂšdent pour la premiĂšre Ă  la propriĂ©tĂ© reprĂ©sentent actuellement 46% des emprunteurs chez Vousfinancer, mais ils bĂ©nĂ©ficient trĂšs souvent des taux les plus attractifs. Ainsi dans 10 villes sur 12 analysĂ©es par Vousfinancer au troisiĂšme trimestre 2017, les taux les plus bas ont Ă©tĂ© obtenus pour des primo-accĂ©dants, avec de beaux profils et des niveaux d’apport parfois trĂšs Ă©levĂ©s, mais pas toujours.

Nantes et Marseille bien placées

 

Le meilleur taux a Ă©tĂ© obtenu Ă  A Nantes par un couple de primo-accĂ©dants ĂągĂ©s de 30 ans sans enfant et justifiant de confortables revenus (6 700 € par mois) : ils ont pu emprunter Ă  1,24% sur 20 ans avec un apport limitĂ© Ă  20 000 €. A Marseille, un profil similaire avec des revenus de 4 200 € mais un apport de 60 000 € a pu obtenir un taux de 1,29%.

 

Toujours sur 20 ans, Ă  Grenoble,  Strasbourg, Lyon ou Toulouse, des primo-accĂ©dants avec des revenus globalement Ă©levĂ©s ont obtenu 1,4%. A Clermont-Ferrand, un jeune cĂ©libataire avec 2 500 € de revenus a quand mĂȘme rĂ©ussi Ă  obtenir 1,4% pour financer un logement de  145 000 €.

Les Ă©carts selon les villes restent cependant importants puisqu’à Bordeaux et Lille, les meilleurs taux obtenus par le courtier pour les primo-accĂ©dants vont de 1,6% Ă  1,7%.

Ralentissement de la demande

«En cette fin d’annĂ©e, certaines banques rĂ©gionales sont en forte conquĂȘte de clientĂšle, proposant ainsi des taux plus attractifs que dans d’autres rĂ©gions. Mais fort heureusement, dans un contexte de lĂ©gĂšre baisse de la demande, nous rĂ©ussissons Ă©galement Ă  obtenir de fortes dĂ©cotes dans certaines banques nationales malgrĂ© des taux affichĂ©s toujours trĂšs attractifs, si les profils de nos clients les intĂ©ressent : actuellement essentiellement des primo-accĂ©dants avec de beaux niveaux de revenus», analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.

 

Dans un contexte de lĂ©ger ralentissement de la demande, Vousfinancer estime que les banques devraient maintenir ces excellentes conditions de financement pour commencer l’annĂ©e 2018 dans un contexte favorable.

Notre actualité