LES TAUX D’EMPRUNTS RESTENT STABILISÉS À BAS NIVEAU – CENTURY 21 Lancastel – Agence immobiliùre à ST DENIS
Bienvenue chez CENTURY 21 Lancastel, Agence immobiliĂšre ST DENIS 97400

LES TAUX D’EMPRUNTS RESTENT STABILISÉS À BAS NIVEAU

Publiée le 08/03/2018

La rĂ©cente accalmie des OAT 10 ans qui se sont pour l'instant arrĂȘtĂ©s sous la barre des 1% laisse de la marge de manƓuvre aux banques pour garder des offres trĂšs compĂ©titive face Ă  une demande d’emprunts en perte de vitesse.

Toujours pas d’inquiĂ©tudes sur les taux immobiliers Ă  court terme, les barĂšmes communiquĂ©s par les courtiers pour le mois de mars ne font pas apparaĂźtre de variations significatives comme c’est le cas depuis le dĂ©but de l’annĂ©e. La rĂ©cente accalmie des OAT 10 ans qui se sont pour l'instant arrĂȘtĂ©s sous la barre des 1% (0,85% actuellement) laisse en effet de la marge de manƓuvre aux banques pour garder des offres trĂšs compĂ©titive face Ă  une demande d’emprunts en perte de vitesse.

Les décotes se creusent entre banques

Cette stabilitĂ© reste donc synonyme de taux toujours trĂšs bas avec des possibilitĂ©s de dĂ©cotes encore trĂšs importantes pour les profils recherchĂ©s par les banques. On emprunte aujourd’hui en moyenne autour de 1,2% sur 10 ans, 1,45% sur 15 ans, 1,65% sur 20 ans et 1,9% sur 25 ans. Des taux qui restent Ă  peine supĂ©rieurs aux records observĂ©s en novembre 2016 autour de 1,5% pour la moyenne sur 20 ans

« Certaines banques ont fait le choix d’augmenter leurs taux de crĂ©dit quitte Ă  ĂȘtre moins compĂ©titives quand d’autres, Ă  l’inverse, maintiennent une stratĂ©gie de conquĂȘte de clientĂšle en continuant Ă  proposer des taux trĂšs attractifs. Dans ce contexte, les Ă©carts de taux se creusent en fonction des banques mais Ă©galement des profils car certaines baisses de taux ne concernent que les revenus les plus Ă©levĂ©s » analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer. Pour les meilleurs dossiers, les courtiers parviennent Ă  descendre jusqu’à 0,8% sur 10 ans, 1,1% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans et 1,5% sur 25 ans.

Frais de dossiers

Le courtier Cafpi souligne par ailleurs qu’on peut Ă©galement nĂ©gocier ses frais de dossiers, point qui a connu une forte hausse en 2018, notamment pour compenser le maintien des taux bas. Mais pour Cafpi, la hausse des taux reste d’actualitĂ©, elle est simplement pour le moment contenue par la concurrence que se font les banques dans un marchĂ© en perte de clientĂšle.

 

Hausse des prix

Autre phĂ©nomĂšne dĂ©crit par le courtier Emprunt-Direct : la plupart des Ă©tablissements restent dans une position proactive, ayant conscience qu’une hausse des taux pourrait fragiliser le plan de financement d’emprunteurs dĂ©jĂ  pĂ©nalisĂ©s par la hausse des prix dans les grandes agglomĂ©rations, notamment celui des primo-accĂ©dants ou des emprunteurs aux revenus modestes.

Notre actualité