QUAND RECOURIR A UN ARCHITECTE ? CENTURY21 LANCASTEL vous informe... – CENTURY 21 Lancastel – Agence immobiliùre à ST DENIS
Bienvenue chez CENTURY 21 Lancastel, Agence immobiliĂšre ST DENIS 97400

QUAND RECOURIR A UN ARCHITECTE ? CENTURY21 LANCASTEL vous informe...

Publiée le 08/08/2013

 

   Les particuliers ont l’obligation lĂ©gale de faire appel Ă  un architecte dĂšs qu’un permis de construire est requis. Lors de la construction d’une maison individuelle, et Ă  condition que votre projet reprĂ©sente une surface hors Ɠuvre nette (Shon) supĂ©rieure Ă  170 m2, vous devez le faire esquisser par un architecte. La surface hors Ɠuvre nette se mesure extĂ©rieurement. Elle rassemble tous les niveaux du bĂąti, mais elle ne prend pas en considĂ©ration les combles et les sous-sols non amĂ©nageables, les toitures-terrasses, les balcons, les loggias, ainsi que les places de stationnement des vĂ©hicules ou les installations techniques (chaufferie).
L’architecte dĂ©posera lui-mĂȘme la demande de permis de construire auprĂšs de la mairie, gĂ©nĂ©ralement en quatre exemplaires, parfois plus, qui le dĂ©livre dans un dĂ©lai de deux mois.
A noter qu’il est interdit de concevoir soi-mĂȘme les plans d’une maison d’une surface hors Ɠuvre nette supĂ©rieure Ă  170 m2 et de les faire dĂ©poser par un architecte. Les signatures de complaisance sont condamnĂ©es par la loi. Il n’y a aucune obligation en revanche Ă  confier la mission d’exĂ©cution des travaux Ă  ce professionnel du bĂąti.
Si vous achetez une maison clef en main sur plans à un constructeur immobilier, vous n’avez pas besoin de recourir à un architecte.
 
Agrandissement et rénovation
Un permis de construire est requis et doit, de ce fait, ĂȘtre dĂ©posĂ© par un architecte, si vous souhaitez agrandir un logement dont la surface globale aprĂšs travaux dĂ©passe 170 m2 en Shon. Pour tout changement d’affectation, le recours Ă  un architecte est obligatoire sans condition de surface : un hĂŽtel que l’on transforme en immeuble de studios, une boutique en logement, etc. Pour les rĂ©novations, sans crĂ©ation de superficie supplĂ©mentaire, la question du recours Ă  un architecte ne se pose pas. Le permis de construire n’est pas demandĂ©, une dĂ©claration de travaux suffit. Enfin, les ravalements de façades et les rĂ©fections de toitures n’exigent pas non plus les services d’un architecte, sauf clause particuliĂšre dans le rĂšglement de copropriĂ©tĂ©.
TrĂšs souvent, la parfaite connaissance par les architectes des prix pratiquĂ©s par les entreprises dans le cadre de travaux de construction ou de rĂ©novation permet, eh oui, d’économiser de l’argent sur le coĂ»t global du projet.
 
Choisir son architecte
Avant l’achat d’un terrain destinĂ© Ă  une construction, il est recommandĂ© de faire venir un architecte. En effet, en fonction des caractĂ©ristiques du sol, certains types d’habitat seront plus adaptĂ©s que d’autres. Par ailleurs, s’il est plus difficile de connaĂźtre Ă  l’avance le coĂ»t d’une maison dont la construction est conçue et confiĂ©e Ă  un architecte, le projet est plus personnalisĂ©. Pour choisir son architecte, il ne faut pas hĂ©siter Ă  s’arrĂȘter devant les maisons qui vous plaisent, Ă  sonner et Ă  demander le nom de l’artiste ! Ensuite, il est prĂ©fĂ©rable, si l’on a l’intention de confier le suivi des travaux au maĂźtre d’Ɠuvre en question, de vĂ©rifier qu’il se trouve Ă  proximitĂ© du chantier et connaĂźt bien le tissu local des diffĂ©rentes entreprises susceptibles d’intervenir. Les honoraires de la profession sont libres ; ils sont estimĂ©s en moyenne entre 10 et 14 % du prix total de la maison finie.
 
Pour en savoir plus : www.architecte.org

 

 

Notre actualité