Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Lancastel, Agence immobilière ST DENIS 97400

L'actualité de CENTURY 21 Lancastel

Crédits immobiliers : les Français s’endettent encore massivement

Publiée le 21/12/2017

INFOGRAPHIES - Le montant des crédits immobiliers accordés cette année aux particuliers par les banques s’apprête à établir un nouveau record. Mais l’euphorie du début d’année a laissé place à l’attentisme.

Avec les taux d’emprunt bas, les Français ont continué, cette année, à s’endetter pour souscrire un crédit immobilier. Sauf «accident», 2017 devrait battre le record établi en 2016 de 250 milliards d’euros prêtés par les banques aux particuliers, qui lui-même avait dépassé celui enregistré en 2015 (203 milliards). À fin octobre, près de 238 milliards d’euros de prêts ont été accordés aux Français, selon les derniers chiffres publiés par la Banque de France.
 

Pour établir un nouveau record, treize milliards supplémentaires en deux mois sont nécessaires, soit un rythme mensuel de production de 6,5 milliards. Cet objectif est largement atteignable et ce, même si la tendance est clairement à la baisse depuis le printemps dernier. La baisse du loyer de l’argent a poussé les ménages à renégocier leurs crédits afin d’obtenir de meilleures conditions de financement.

La part des crédits renégociés flirtait au début de cette année avec les 60%. Aujourd’hui, elle avoisine les 20%. Conséquence: les volumes de prêts sont en chute libre depuis mai dernier, passant de plus de 24 milliards d’euros en mai 2017 à 14,5 milliards d’euros en octobre dernier, selon les chiffres publiés par la Banque de France. Soit une dégringolade de plus de 61% en moins d’un an.

Notre actualité