Bienvenue chez CENTURY 21 Lancastel, Agence immobilière ST DENIS 97400

TAUX AU PLUS BAS ....

Publiée le 02/02/2010

Un marché en dents de scie

Resolvabilisés par la baisse des prix du 2e semestre 2008 et du 1er semestre 2009 couplée à la baisse des taux d'emprunt, les acquéreurs ont été plus nombreux à passer à l'acte et nous avons assisté, au 2e semestre 2009, à une forte reconstitution des volumes de vente.

Cette augmentation du nombre de transactions (+ 10,54 % en 2009 vs 2008, ), alors que les taux se sont stabilisés à un niveau historiquement bas sur les prix.

Ceux-ci, après une courte période de stabilisation au 3e trimestre 2009 s'orientent, à nouveau, à la hausse au dernier trimestre, après avoir baissé entre le 1er semestre 2008 et le 1er semestre 2009 de près de 10 % et touché un point bas à 2 285 € le m2 au 1er semestre 2009.

Rebondissant sur cette ligne de support, les prix amorcent une hausse, particulièrement sensible au 4e trimestre (+ 4,35 %).

Sous l'effet de ce nouvel ajustement, la baisse du prix moyen annuel / m2 2009 vs 2008 se limite donc à - 6,37 % (- 7,48 % pour les maisons individuelles et - 4,5 % pour les appartements).

 

Cette augmentation des volumes de vente et des prix s'accompagne, dans l'ancien, d'une baisse des stocks de biens disponibles sur le marché.

- Les délais de vente raccourcissent : 88 jours au 4e trimestre 2009 vs 101 jours au 1er semestre,

- Les marges de négociation se resserrent : 6,11 % au dernier trimestre 2009 vs 8,45 % au dernier trimestre 2008.

L'ensemble de ces indicateurs confirme une nouvelle tendance haussière du marché de l'ancien.

Ces deux phénomènes illustrent, à nouveau, que les Français considèrent toujours l'immobilier comme une valeur refuge.

 
Notre actualité